Le Slip Français

🏛
Société :
Le Slip Français
🛠 
Le Slip Français propose des produits textiles 100% fabriqués en France
📅 
Société à mission depuis le
28/7/2020
📍 
Ile-de-France
💡 
Créée en
2011
sous forme de
SA
👤 
120
salariés en
2020

Activité

Le Slip Français est une marque audacieuse qui, depuis 2011, fabrique en France des vêtements pensés pour l'intime, en pensant au collectif. La totalité de nos produits, du tricotage de la matière jusqu’au packaging, est fabriquée en France. Entreprise à mission depuis juillet 2020, Le Slip Français réinvente avec panache l'industrie textile française, en relocalisant les productions, en développant les matières locales et éco-conçues, et en positionnant les nouveaux outils du numérique au service d’une production humaine, durable et ancrée dans la diversité des territoires.

www.leslipfrancais.fr

Raison d'être

Fidèle à l’esprit français d’ouverture et d’audace, la Société n’a de cesse, depuis sa création, de réinventer avec panache l’industrie textile française dans ses codes et ses valeurs.

La Société s’engage à l’égard et avec des partenaires (entreprises, associations, créateurs) à construire une industrie textile plus juste, innovante, agile et riche d'un écosystème créatif et actif.

Objectifs

La Société se donne pour mission de poursuivre, dans le cadre de son activité, les objectifs sociaux et environnementaux suivants :

  • Valoriser les savoir-faire et le panache entrepreneurial français en développant la relocalisation de toute la chaîne de production textile en France et l’usage de matières plus locales
  • Promouvoir une mode éthique et responsable qui limite son impact écologique
  • Soutenir le développement de produits innovants avec des matières de qualité et dont la fin de vie est pensée dès la conception pour une production durable et circulaire
  • Positionner les nouveaux outils du numérique au service d’une production textile humaine, locale, durable, agile, à la demande, ancrée dans les territoires et attachée autant à l’innovation qu’à son héritage

Comité de mission

Le contrôle de l’accomplissement de la mission de la Société est exercé par un comité de mission qui exerce ses fonctions dans les conditions prévues par la loi.

Le comité de mission est composé de 7 membres, personnes physiques ou morales, comprenant au moins un salarié de la Société, nommés par le conseil d’administration sur proposition du Directeur Général. Le comité de mission comporte un président désigné par le conseil d’administration parmi les membres du comité de mission pour la durée de ses fonctions de membre du comité de mission.

Le comité de mission est chargé exclusivement du suivi de l'exécution de la mission mentionnée à l'article 3.2 des présents statuts. Dans ce cadre, le comité de mission, agissant collégialement et représenté par son président pour les demandes, la transmission et la réception d'informations ou de documents, notamment :

  • Procède à toute vérification qu'il juge opportune et se fait communiquer tout document nécessaire au suivi de l'exécution de la mission, ce droit d'information s'exerçant auprès du Directeur Général
  • Prépare, délibère, adopte et présente annuellement un rapport joint au rapport de gestion du conseil d’administration à l’assemblée générale des actionnaires dans le cadre de la décision d'approbation des comptes de la Société, conformément aux dispositions législatives et réglementaires

Aux fins de réaliser sa mission, le comité de mission, agissant collégialement et représenté par son président pour les demandes, la transmission et la réception d'informations ou de documents, dispose de la faculté :

  • D'obtenir, de la part des organes sociaux de la Société, l'ensemble des documents sociaux relatifs aux objectifs sociaux et environnementaux définis à l’article 3.2
  • D'interroger les organes sociaux de la Société sur la manière dont la Société exécute ces objectifs sociaux et environnementaux
  • De procéder à toute autre diligence qu'il estimerait nécessaire à l'exercice de sa mission et à l'élaboration de son rapport

La mission : extrait des statuts

Raison d'être

Fidèle à l’esprit français d’ouverture et d’audace, la Société n’a de cesse, depuis sa création, de réinventer avec panache l’industrie textile française dans ses codes et ses valeurs.

La Société s’engage à l’égard et avec des partenaires (entreprises, associations, créateurs) à construire une industrie textile plus juste, innovante, agile et riche d'un écosystème créatif et actif.

Objectifs

La Société se donne pour mission de poursuivre, dans le cadre de son activité, les objectifs sociaux et environnementaux suivants :

  • Valoriser les savoir-faire et le panache entrepreneurial français en développant la relocalisation de toute la chaîne de production textile en France et l’usage de matières plus locales
  • Promouvoir une mode éthique et responsable qui limite son impact écologique
  • Soutenir le développement de produits innovants avec des matières de qualité et dont la fin de vie est pensée dès la conception pour une production durable et circulaire
  • Positionner les nouveaux outils du numérique au service d’une production textile humaine, locale, durable, agile, à la demande, ancrée dans les territoires et attachée autant à l’innovation qu’à son héritage

En savoir plus (+)

Informations complémentaires non disponibles (collecte en cours auprès de l'entreprise)

En savoir plus sur la démarche de l’Entreprise à Mission

Pourquoi l'entreprise a-t-elle engagé cette démarche vers la société à mission ?

Près de 10 ans après sa création en 2011 par Guillaume Gibault, Le Slip Français aborde une nouvelle étape de son développement en devenant logiquement entreprise à mission. Cette démarche formalise notre engagement de long terme envers les savoir-faire textiles français et au service d’une mode responsable qui propose des produits durables et de qualité.

La mission formulée par l'entreprise découle-t-elle de convictions ou d'éléments de vision spécifiques ?

La mission découle de nos convictions depuis le début de l’aventure. Nous sommes convaincus que notre ancrage local, cette chaîne courte de fabrication, est un élément-clé de la reprise et des défis économiques que nous avons à relever actuellement. Cet ancrage local est non seulement source de croissance économique, mais surtout d’une croissance durable qui profite directement aux territoires et notre filière doit profiter du plan de relance pour porter des projets ambitieux d’innovation et d’investissement. L’heure est aux projets déraisonnables pour repenser en profondeur notre modèle de production et construire l’industrie du futur. Notre mission illustre cette vision.

Comment l’entreprise a-t-elle mené cette démarche ?

C’est une démarche initiée par Guillaume Gibault, appuyé du Chef de projet RSE. Notre Social Media Manager nous a également aidé à la formation du comité de suivi, notamment pour expliquer à nos clients la démarche et les emmener avec nous dans cette nouvelle aventure.

Comment l’entreprise s’engage-t-elle dans la mise en œuvre de sa mission ?

Nous avons décliné notre raison d’être en quatre objectifs majeurs qui seront ensuite eux-mêmes déclinés en indicateurs qualitatifs et quantitatifs. Une fois les indicateurs de suivi formulés par le comité de suivi, ces derniers seront impulsés dans les différents départements concernés.

Nos objectifs majeurs sont les suivants :

  • Valoriser les savoir-faire et le panache entrepreneurial français en développant la relocalisation de toute la chaîne de production textile en France et l’usage de matières plus locales ;
  • Promouvoir une mode éthique et responsable qui limite son impact écologique ;
  • Soutenir le développement de produits innovants avec des matières de qualité et dont la fin de vie est pensée dès la conception pour une production durable et circulaire ;
  • Positionner les nouveaux outils du numérique au service d’une production textile humaine, locale, durable, agile, à la demande, ancrée dans les territoires et attachée autant à l’innovation qu’à son héritage.

Comment le suivi de la mission est-il organisé ?

Le comité de mission se compose de sept personnes, nommées pour une durée de 3 ans, et se réunira deux fois par an pour choisir les indicateurs pertinents, suivre l’exécution des missions et partager de nouvelles idées. Ilse compose d’experts, clients et salariés. Ce premier comité se compose de Martin Breuvart (Lemahieu), Brune Poirson (Ex-Secrétaire d'Etat),Thomas Huriez(1083), deux salariés et deux clients.

Dans quelle mesure cette démarche contribue-t-elle à transformer l’organisation ?

Cette démarche contribue non à transformer l’organisation mais surtout à nous poser les bonnes questions pour aller plus loin dans notre ambition et nous organiser en fonction.

Quels sont les challenges / difficultés rencontrés dans cette démarche ?

Nous avons voulu embarquer nos clients dans cette démarche et honnêtement, on n’a pas les mots. C’est plus de 300 clients à avoir candidaté pour intégrer notre comité de mission. Rien que ça, on ne s’y attendait pas ! Au-delà du nombre, tous ont pris le temps de nous écrire avec leurs mots, si justes, ce qu'on fait bien et ce qu'on fait moins bien et leurs milliers d'idées pour faire mieux. En lisant leurs candidatures, on s’est rassurés, et aussi remis en question. Ils nous ont confirmé qu’on allait dans le bon sens et qu’il fallait aller plus loin aujourd’hui, qu’il y a encore une montagne à gravir. Ça tombe bien, on aime l’escalade !

À ce jour, quels sont les impacts (positifs ou non)observés pour l'entreprise ?

Réinventer avec panache l’industrie textile française passe par de nombreux leviers. Tout d’abord le choix du circuit court a un impact mesurable en termes d’emploi : depuis sa création, Le Slip Français a créé 120 emplois directs et 300 emplois indirects en équivalent temps plein. L’engagement du Slip Français envers la mission qu’il s’est donnée se manifeste également dans le choix des matières textiles pour fabriquer ses produits. L’entreprise est constamment à la recherche de nouvelles matières « vertes » pour à la fois, réduire au maximum son impact environnemental et améliorer la qualité de ses produits. Nous garantissons que d’autres impacts seront observés dans les années à venir, suivis de près par notre comité de suivi.

Réponses reçues le
20/1/2021

Informations complémentaires