Profit Durable

🏛
Société :
Profit Durable
🛠 
Accompagnement des dirigeants de TPE/PME pour pérenniser leur entreprise
📅 
Société à mission depuis le
9/10/2020
📍 
Auvergne-Rhône-Alpes
💡 
Créée en
2020
sous forme de
SAS/SASU
👤 
1
salariés en
2020

Activité

Profit Durable se donne pour mission d’accompagner les dirigeants de PME dans leur transition écologique et sociétale pour contribuer à pérenniser leur modèle économique. Une première prestation d'appel : tel un (médecin) généraliste, Bilan Santé PME propose de faire l'état des lieux de la situation à 360° et établit des recommandations adaptées, orientant au besoin vers des spécialistes. Une seconde prestation : accompagnement personnalisé dans leur transition écologique et sociétale par approche autour du modèle économique notamment.

www.bilansantepme.com

Raison d'être

Profit Durable se donne pour mission d’accompagner les dirigeants de PME dans leur transition écologique et sociétale pour contribuer à pérenniser leur modèle économique et favoriser l’activité économique endogène sur les territoires où elle intervient.

Elle utilise son expertise et son réseau pour soutenir les dirigeants de PME, en faveur du maintien ou de la recréation de solidarités territoriales. Elle s’adresse tant aux organisations en bonne santé qu’à celles en situation de fragilité, et veille à ce que ses prestations soient accessibles à tous. Elle contribue à la création de valeur sur le territoire, au développement du lien social, à la sauvegarde des emplois locaux et à la promotion des principes de l’économie circulaire.

Objectifs

Viser les objectifs d’impact suivants :

  • Agir selon des valeurs cohérentes avec les principes du développement durable et se soucier au quotidien de son impact social et environnemental.
  • Promouvoir tout au long de sa chaine de valeur les principes et pratiques de la responsabilité sociétale et environnementale, et de la consommation durable.
  • Collaborer avec une pluralité d’acteurs, dans les secteurs publics, associatifs et privés, dans le domaine de la mission qu’elle s’est fixée.
  • Participer à la vie des territoires sur lesquelles elle est implantée et des communautés (physiques et virtuelles) au sein desquelles elle opère.
  • Contribuer au développement économique des territoires, notamment à travers ses services, la création d’emplois directe et indirecte, des cotisations et dons à des associations, les impôts.

Partager la valeur créée en répartissant équitablement ses bénéfices selon des règles connues de tous et proportionnelles à la réussite de la Société.

  • Les surplus des activités commerciales sont principalement réinvestis en fonction des finalités dans cette activité ou dans la communauté, plutôt que d’être guidés par le besoin de maximiser les bénéfices : - des remises particulières sont proposés aux entreprises en difficulté afin que ses prestations soient accessibles à tous, - selon l’article 21 des présents statuts, les bénéfices sont consacrés pour 50% minimum à l’objectif de maintien et de développement de l’activité de la Société, ainsi que la réalisation de projets sociaux et environnementaux en lien avec son but.
  • La Société s’engage volontairement à mener une politique de rémunération des salariés et dirigeants qui satisfait aux deux conditions suivantes définies dans l’article L3332-17-1 du code du travail, applicable au secteur de l’Économie sociale et Solidaire selon la loi n°2014-856 du 31 juillet 2014 : - la moyenne des sommes versées, y compris les primes, aux cinq salariés ou dirigeants les mieux rémunérés ne doit pas excéder, au titre de l'année pour un emploi à temps complet, un plafond fixé à sept fois la rémunération annuelle perçue par un salarié à temps complet sur la base de la durée légale du travail et du salaire minimum de croissance, ou du salaire minimum de branche si ce dernier est supérieur ; - les sommes versées, y compris les primes, au salarié ou dirigeant le mieux rémunéré ne doivent pas excéder, au titre de l'année pour un emploi à temps complet, un plafond fixé à dix fois la rémunération annuelle citée ci-dessus.

Comité de mission

Pour impliquer et fédérer ses parties prenantes, la société se dote d’un comité de mission, composé de l’associée unique, des partenaires importants et d’un représentant des salariés.

Le comité de mission exercera les missions suivantes :

  • formuler des avis sur les grandes orientations stratégiques de la Société au regard de son objectif d’entreprise à mission
  • suggérer et /ou coordonner des actions précises engagées par la Société sur des aspects sociaux, solidaires et environnementaux
  • veiller au respect des engagements sur les critères de la qualité d’entreprise à impact
  • associer les parties prenantes à l’évaluation des prestations ainsi que de leur impact

Le Comité de mission est consulté deux (2) fois par an à l’initiative de l’associée unique ou à défaut à l’initiative d’au moins deux membres de ce comité sur les orientations stratégiques de la Société. Il émet des avis consultatifs sur toute question intéressant la Société destinés à assister le ou la Président.e. Les avis du comité de mission sont purement consultatifs et ne sauraient lier les autres organes de la société dans leurs prises de décision. Le comité de mission présente annuellement un rapport joint au rapport de gestion à l’assemblée générale.

La mission : extrait des statuts

Raison d'être

Profit Durable se donne pour mission d’accompagner les dirigeants de PME dans leur transition écologique et sociétale pour contribuer à pérenniser leur modèle économique et favoriser l’activité économique endogène sur les territoires où elle intervient.

Elle utilise son expertise et son réseau pour soutenir les dirigeants de PME, en faveur du maintien ou de la recréation de solidarités territoriales. Elle s’adresse tant aux organisations en bonne santé qu’à celles en situation de fragilité, et veille à ce que ses prestations soient accessibles à tous. Elle contribue à la création de valeur sur le territoire, au développement du lien social, à la sauvegarde des emplois locaux et à la promotion des principes de l’économie circulaire.

Objectifs

Viser les objectifs d’impact suivants :

  • Agir selon des valeurs cohérentes avec les principes du développement durable et se soucier au quotidien de son impact social et environnemental.
  • Promouvoir tout au long de sa chaine de valeur les principes et pratiques de la responsabilité sociétale et environnementale, et de la consommation durable.
  • Collaborer avec une pluralité d’acteurs, dans les secteurs publics, associatifs et privés, dans le domaine de la mission qu’elle s’est fixée.
  • Participer à la vie des territoires sur lesquelles elle est implantée et des communautés (physiques et virtuelles) au sein desquelles elle opère.
  • Contribuer au développement économique des territoires, notamment à travers ses services, la création d’emplois directe et indirecte, des cotisations et dons à des associations, les impôts.

Partager la valeur créée en répartissant équitablement ses bénéfices selon des règles connues de tous et proportionnelles à la réussite de la Société.

  • Les surplus des activités commerciales sont principalement réinvestis en fonction des finalités dans cette activité ou dans la communauté, plutôt que d’être guidés par le besoin de maximiser les bénéfices : - des remises particulières sont proposés aux entreprises en difficulté afin que ses prestations soient accessibles à tous, - selon l’article 21 des présents statuts, les bénéfices sont consacrés pour 50% minimum à l’objectif de maintien et de développement de l’activité de la Société, ainsi que la réalisation de projets sociaux et environnementaux en lien avec son but.
  • La Société s’engage volontairement à mener une politique de rémunération des salariés et dirigeants qui satisfait aux deux conditions suivantes définies dans l’article L3332-17-1 du code du travail, applicable au secteur de l’Économie sociale et Solidaire selon la loi n°2014-856 du 31 juillet 2014 : - la moyenne des sommes versées, y compris les primes, aux cinq salariés ou dirigeants les mieux rémunérés ne doit pas excéder, au titre de l'année pour un emploi à temps complet, un plafond fixé à sept fois la rémunération annuelle perçue par un salarié à temps complet sur la base de la durée légale du travail et du salaire minimum de croissance, ou du salaire minimum de branche si ce dernier est supérieur ; - les sommes versées, y compris les primes, au salarié ou dirigeant le mieux rémunéré ne doivent pas excéder, au titre de l'année pour un emploi à temps complet, un plafond fixé à dix fois la rémunération annuelle citée ci-dessus.

En savoir plus (+)

Informations complémentaires non disponibles (collecte en cours auprès de l'entreprise)

En savoir plus sur la démarche de l’Entreprise à Mission

Réponses reçues le

Informations complémentaires